Vestiaire

Fashion & More

mauro_pinto_batman_2008

mauro_pinto_batman_2008

magazineantidote:

MAGAZINE ANTIDOTE
ROMANCE ISSUE - p.103Magazine Antidote : Introducing the Romance Issue viewed by Cuneyt Akeroglu with Daphne Groeneveld from Women Management Milano - Creative and Fashion Director : Yann Weber - Hair : Angelo Seminara - MakeUp : Akgun Manisali

magazineantidote:

MAGAZINE ANTIDOTE

ROMANCE ISSUE - p.103
Magazine Antidote : Introducing the Romance Issue viewed by Cuneyt Akeroglu with Daphne Groeneveld from Women Management Milano - Creative and Fashion Director : Yann Weber - Hair : Angelo Seminara - MakeUp : Akgun Manisali

Vue de l’exposition MORE MATERIAL au Salon 94 Bowery à New York, dont le commissariat est assuré par le créateur de mode Duro Olowu.

"This is really about mixing fashion and beautiful things. This show has elaborate capes from my collection, vintage Yoruba textiles and costume, vintage and contemporary jewelry and ceramics. It also has work by established artists including Cindy Sherman, Theaster Gates, Barkley Hendricks, Glenn Ligon, Rachel Feinstein, Stanley Whitney, Helen Marden, Juergen Teller, Lynette Yiadom-Boakye, Antonio Lopez and more alongside emerging artists like Kate Daudy, Sylvie Franquet, Antonio Pippolini, Caroline Achaintre, Sandy Kim and Josh Blackwell. It’s a great mix on every level and such a joy to assemble this collection to show to the public."
Duro Olowu

Vue de l’exposition MORE MATERIAL au Salon 94 Bowery à New York, dont le commissariat est assuré par le créateur de mode Duro Olowu.

"This is really about mixing fashion and beautiful things. This show has elaborate capes from my collection, vintage Yoruba textiles and costume, vintage and contemporary jewelry and ceramics. It also has work by established artists including Cindy Sherman, Theaster Gates, Barkley Hendricks, Glenn Ligon, Rachel Feinstein, Stanley Whitney, Helen Marden, Juergen Teller, Lynette Yiadom-Boakye, Antonio Lopez and more alongside emerging artists like Kate Daudy, Sylvie Franquet, Antonio Pippolini, Caroline Achaintre, Sandy Kim and Josh Blackwell. It’s a great mix on every level and such a joy to assemble this collection to show to the public."
Duro Olowu

Écossais ivre de symboles royaux sur compensées folles

UNDERCOVER fall 2014

Écossais ivre de symboles royaux sur compensées folles

UNDERCOVER fall 2014

Joseph Beuys
Costume de feutre, version jeté au sol en 1971 à l’aéroport d’Orly, 1971
Vue d’exposition au MAMCO, Genève

Joseph Beuys
Costume de feutre, version jeté au sol en 1971 à l’aéroport d’Orly, 1971
Vue d’exposition au MAMCO, Genève

Jupe sur tailleur, why not ?

Kenzo fall 2014

Jupe sur tailleur, why not ?

Kenzo fall 2014

Reperee dans une exposition à la galerie Nuke, Alizé Meurisse, jeune artiste frenchie sélectionnée par Each x Other pour une collaboration pepsy.

Reperee dans une exposition à la galerie Nuke, Alizé Meurisse, jeune artiste frenchie sélectionnée par Each x Other pour une collaboration pepsy.

Paris vu par Walter Benjamin (1939)

Walter Benjamin, auteur de Paris, capitale du XIXe siècle : une conférence de Jean Lacoste, rédacteur en chef de la Quinzaine littéraire, auteur, traducteur et germaniste.

Pour Walter Benjamin (1892-1940), les passages parisiens étaient un concentré miniaturisé de Paris au XIXe siècle, comme si l’entrée des passages étaient les “ouvertures de grottes dantesques” ouvrant sur une ville bouillonnante de significations multiples. L’Essai sur les passages parisiens, conçu entre 1927 et 1929 comme une “féerie dialectique” proche des déambulations surréalistes d’André Breton et d’Aragon, est progressivement devenu une “histoire sociale de Paris au XIXe siècle” quand il a été publié en 1939, nourri d’une vaste compilation de citations, de commentaires, de remarques glanés dans les livres de la Bibliothèque nationale…
Walter Benjamin y décrit Paris au XIXe siècle comme un grand “désordre productif” faisant coexister la richesse et la pauvreté entre “promesses utopiques” et “fantasmagories oppressives”. Les Passages parisiens (en français Paris, capitale du XIXe siècle), représentent un extraordinaire hommage critique au Paris du XIXe siècle, brassant tous les thèmes (architecture, littérature, urbanisme, industrie, mode)… Comme Walter Benjamin, Jean Lacoste invite à comprendre notre époque de seuil entre deux siècles comme une “fantasmagorie”…

http://www.ifm-paris.com/fr/actualite/item/94417-paris-vu-par-walter-benjamin-1939.html
Paris vu par Walter Benjamin (1939)

Walter Benjamin, auteur de Paris, capitale du XIXe siècle : une conférence de Jean Lacoste, rédacteur en chef de la Quinzaine littéraire, auteur, traducteur et germaniste.

Pour Walter Benjamin (1892-1940), les passages parisiens étaient un concentré miniaturisé de Paris au XIXe siècle, comme si l’entrée des passages étaient les “ouvertures de grottes dantesques” ouvrant sur une ville bouillonnante de significations multiples. L’Essai sur les passages parisiens, conçu entre 1927 et 1929 comme une “féerie dialectique” proche des déambulations surréalistes d’André Breton et d’Aragon, est progressivement devenu une “histoire sociale de Paris au XIXe siècle” quand il a été publié en 1939, nourri d’une vaste compilation de citations, de commentaires, de remarques glanés dans les livres de la Bibliothèque nationale

Walter Benjamin y décrit Paris au XIXe siècle comme un grand “désordre productif” faisant coexister la richesse et la pauvreté entre “promesses utopiques” et “fantasmagories oppressives”. Les Passages parisiens (en français Paris, capitale du XIXe siècle), représentent un extraordinaire hommage critique au Paris du XIXe siècle, brassant tous les thèmes (architecture, littérature, urbanisme, industrie, mode)… Comme Walter Benjamin, Jean Lacoste invite à comprendre notre époque de seuil entre deux siècles comme une “fantasmagorie”…

http://www.ifm-paris.com/fr/actualite/item/94417-paris-vu-par-walter-benjamin-1939.html

Les clichés de la femme française !

fashioninfographics:

How to live like a French Girl
Via
Les clichés de la femme française !

fashioninfographics:

How to live like a French Girl

Via

A lire : l’interview parue dans Majestic Disorder d’Alve Lagercrantz, designer suédois des géniales collections femme de Dries Van Noten

Extrait : “Drawn to personal connections, literary inspirations and ingenious integrations, Alve is reachable by imagination. For him personal style isn’t about disposable trends. It represents the pure anthropological view of varying cultural identities and shines a light on the hidden details that make us humans so unique.”

http://majesticdisorder.com/alve-lagercrantz-designer-womenswear-at-dries-van-noten/

A lire : l’interview parue dans Majestic Disorder d’Alve Lagercrantz, designer suédois des géniales collections femme de Dries Van Noten

Extrait : “Drawn to personal connections, literary inspirations and ingenious integrations, Alve is reachable by imagination. For him personal style isn’t about disposable trends. It represents the pure anthropological view of varying cultural identities and shines a light on the hidden details that make us humans so unique.”

http://majesticdisorder.com/alve-lagercrantz-designer-womenswear-at-dries-van-noten/